Méditations, Somadi

MEDITATION Partie 1

À faire au réveil chaque matin pendant 5 à 10 minutes avant de se lever. Faites quelques balayages de la colonne vertébrale avec votre conscience et votre souffle. Commencez à la base de la colonne vertébrale et montez aussi loin que votre souffle et votre corps le permettent, sans forcer. Ceci est un massage doux de votre corps avec conscience et respiration et pourtant il vous montrera des endroits de contraction ou de résistance. NE PAS POUSSER. Au lieu de cela, expirez dans l'un de ces endroits que vous souhaitez bénir avec gentillesse. Si vous atteignez le sommet de la tête, expirez doucement dans le ventre et le plancher du bassin. Son amende à s'endormir, ou être somnolent, ou ne pas être clair pendant cette pratique.

Après avoir terminé la première méditation, asseyez-vous et lisez quotidiennement la deuxième méditation ci-dessous. Asseyez-vous pendant 5 minutes et suivez les instructions que vous venez de lire. Imprimez s'il vous plaît lire la méditation tous les jours.

MÉDITATION Partie 2

Pour cette pratique, vous pouvez vous asseoir sur une chaise, un canapé ou un coussin de méditation. La seule exigence est de rester au même endroit pendant 10 à 20 minutes. Si vous vous sentez mal à l’aise, changez de position, par exemple en bougeant les jambes, les mains, les démangeaisons, en étirant la nuque, etc. Mais ne vous levez pas, ne vous déplacez pas et ne déplacez pas votre corps. Restez à l'aise, calme et éveillé.

Dans ces paramètres, faites simplement ce que vous faites. Pensez à ce que vous pensez, ressentez ce que vous ressentez, vivez ce que vous vivez. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de méditer. Si vous suivez votre souffle, suivez votre souffle. Si vous récitez un mantra, récitez-le. Si vous ne faites rien en particulier, ne faites rien en particulier. Il n'y a pas besoin de suivre une pensée, rien à se concentrer, rien que vous devez faire. Si vous êtes captivé par une ligne de pensée particulière, un sentiment ou une sensation physique, c'est bien. Si vous observez ce processus, vous le faites, sinon vous ne le faites pas. Il n'y a rien à corriger ou à ajuster, aucune directive sur ce sur quoi vous êtes censé vous concentrer, comme la respiration, les pensées, les sentiments ou les sensations.

Si vos yeux sont ouverts, laissez-les être ouverts. S'ils sont fermés, laissez-les être. Si vous les ouvrez, fermez-les, puis rouvrez-les et laissez-les errer, laissez tout cela arriver. Si vous avez besoin de vous distraire, dans les limites de cette pratique, distrayez-vous. Peu importe que vous soyez concentré ou distrait. En fait, comme il n'y a pas d'objet de méditation et pas besoin de méditer, il n'y a pas de distraction. Vous n'avez rien d'autre à faire que ce que vous faites. Vous ne pouvez pas vous tromper. Si vous appréciez une session, vous l'appréciez, sinon vous ne l'aimez pas. Profiter de votre contemplation n’est pas mieux que de le supporter.

Comme elle consiste à faire ce que vous faites quand vous êtes assis, cette pratique intègre toute autre pratique de méditation à laquelle vous pourriez être engagé. Pour commencer cette pratique, vous n'avez pas besoin de savoir en quoi elle se rapporte à ce cours ni même pourquoi. tu le fais

Si un réveil est utilisé, réglez-le sur 10 minutes plus tôt que d'habitude, car vous pourriez vous rendormir pendant le processus. Appuyez sur le bouton snooze quand vous vous réveillez plutôt que de l'éteindre. Je recommande un réveil zen, qui est très propice au chronométrage, mais tout réveil convient. Commencez cette pratique le plus tôt possible et continuez également à méditer 1. Si vous êtes un praticien expérimenté ou si vous pratiquez la méditation depuis longtemps, procédez comme indiqué ci-dessus pendant 5 à 10 minutes avant votre pratique de méditation habituelle. Si vous méditez avec un autre, utilisez-le au début et à la fin de chaque méditation pendant 5 minutes. S'IL VOUS PLAÎT faire cette pratique quotidienne à partir de maintenant jusqu'à la retraite. Cette pratique consiste simplement à rester assis ou simplement assis ou peut-être à ne pas méditer.

Vous n'avez peut-être jamais pu méditer, ou même fortement détester la méditation, mais vous trouvez comme ces pratiques.

Pour ceux d'entre vous qui sont des méditants avancés, le second est à la fois le plus avancé et le plus fondamental; comme il déconstruit la méditation tout à fait. Cela vous permettra d'affiner vos pratiques actuelles. Le deuxième est génial à faire avant de commencer votre pratique établie.

Méditation 3- Avancé

Lorsque vous vous couchez et au réveil, remplacez la méditation par une longue inspiration lente. Le premier acte de votre vie a été une inspiration. Commencez par prétendre que chaque inspiration est le premier acte de votre vie. Relishmez-le quelques instants tout en souriant doucement et en portant légèrement votre attention sur votre zone cardiaque. Après quelques respirations, en haut de souffle, dites intérieurement "oui" à cette augmentation de la vie; et "bienvenue" à toutes les sensations dans votre coeur. Cela peut être agréable, désagréable ou un mélange. À chaque expiration, émettez un son. Faites ceci pendant 20 respirations (j'utilise mon pouce droit en touchant chacun des quatre doigts et lorsque j'arrive au petit doigt, je déroule un doigt sur la droite de la main gauche. Une fois la main gauche complètement ouverte, j'ai répété 20 fois.

Vous pouvez vous endormir le matin et si vous avez le temps, faites-en quelques-unes avant de vous lever. Après vos 20 répétitions: le matin, maintenez votre intention de vivre dans votre cœur quelques instants ou plus, puis assoyez-vous et faites la deuxième méditation préparatoire (ou lisez-la) pendant 5 à 10 minutes.

Après vos 20 répétitions: le soir, si vous êtes toujours éveillé, râlez au Divin pour parler de ce que vous avez apprécié pour vous ce jour-là et de ce que vous appréciez pour le Divin. Que remerciez-vous pour la fin de cette journée?

Si vous avez au moins essayé de calculer l'heure et que cela ne fonctionne pas, commencez une séance d'entraînement très simple le matin 5 minutes avant de sortir du lit: les yeux toujours fermés, examinez votre corps avec conscience. Vous pouvez essayer de passer d’une partie à l’autre ou de couvrir tout votre corps de votre conscience. Pendant que vous faites cela, respirez doucement la partie ou la zone dans votre cœur et prolongez votre gentillesse ou un sourire intérieur de salutation vers la partie ou la zone de votre cœur à bout de souffle. Si vous le souhaitez, continuez avec la même partie ou la même zone pendant 3 à 5 respirations et passez à autre chose. OU juste un souffle et aller de l'avant.