5 choses que vous ne saviez probablement pas sur le financement des comptes clients canadiens

La clarté et la qualité de l'information comptent sûrement lorsque les propriétaires d'entreprise et les gestionnaires financiers canadiens envisagent des solutions de rechange au financement des entreprises. Nous avons dit par le passé, et croyons toujours qu'il est vrai qu'aucune autre forme de financement au Canada n'est aussi mal comprise ou potentiellement confuse que le financement des comptes clients. Alors, cette méthode de financement des flux de trésorerie doit-elle être source de confusion? Nous ne le pensons pas, alors récapitulons 5 questions souvent posées aux clients dans le but de vous éclairer, le propriétaire d'une entreprise canadienne.

La question 1 concerne le montant des fonds que vous pouvez espérer obtenir au Canada. Les taux d'avance typiques pour la plupart des installations tournent autour de la barre des 90% si vous faites affaire avec la bonne partie. Le solde, c'est-à-dire les 10% restants de vos créances, est une retenue qui vous est remise immédiatement après le paiement de votre client. Une autre question clé est la taille de l'installation, et les bonnes nouvelles sont que votre installation se développe à mesure que vos ventes augmentent. En général, il n'y a pas de limites de crédit en soi, contrairement aux facilités bancaires, qui ont clairement un plafond.

La question 2 s'articule autour du processus, c'est-à-dire le temps nécessaire à la mise en place d'une installation. Nous conseillons généralement qu'il faut environ deux semaines pour mettre en place une installation adéquate - c'est une ligne directrice générale. Soit dit en passant, très tôt dans le processus si vous êtes approuvé. Après, c'est simplement une question de documentation.

La question 3 est le point chaud proverbial. Frais et coûts Différents facteurs entrent en jeu ici, la qualité de crédit de votre entreprise en général (elle ne doit pas être aussi solide que vous le pensez), la taille de votre installation, la nature de votre industrie, etc. les frais au Canada sont de 2% à 3% si vous facturez et collectez pour une période de 30 jours.

La question 4 porte sur les types de comptes débiteurs pouvant être financés. Le point clé ici est que seules les entreprises, c.-à-d. B2B a / r, peuvent être financées au Canada, de sorte que les entreprises ayant une base de consommateurs ne peuvent pas profiter de l'argent. le financement des flux.

La question 5 tourne autour de l'âge des créances qui peuvent être financées. En règle générale, seuls les comptes de moins de 90 jours peuvent être financés par cette méthode de financement des entreprises canadiennes. On peut sans risque supposer bien sûr que si vous n'avez pas collecté vos comptes à ce moment-là, il y a un élément d'irrécouvrabilité ou de créances irrécouvrables dans votre portefeuille A / R.

Voilà. La confusion est partie? Nous l'espérons. Lorsque vous envisagez de financer votre fonds de roulement par le biais du financement des comptes clients, assurez-vous de disposer des informations appropriées pour prendre une décision éclairée. Adressez-vous à un conseiller en financement d'entreprise canadien de confiance, crédible et expérimenté pour votre capacité à obtenir des fonds de trésorerie.